Bilan à mi-parcours, ma garde-robe capsule

A l’approche des vacances d’été, je me suis dit que ça serait une bonne idée de faire un bilan à mi-parcours du défi Garde-robe capsule dans lequel je me suis lancée en début d’année.

Ce défi avait deux principaux objectifs. Premièrement, me motiver à coudre plus et arrêter d’entasser les patrons et les coupons, plusieurs projets n’attendaient que ma motivation pour être réalisés. Deuxièmement, m’ouvrir un peu plus à la communauté couture du net – parce que même si je suis plusieurs blogs, traîne sur Thread and needle, je reste plutôt discrète et lis sans commenter – et échanger un peu plus avec les membres de cette communauté (en gros, parler avec des gens !).

Le côté réflexion sur ma garde-robe a été totalement laissé de côté, le défi proposé par Clo était déjà très libre (pas besoin d’harmoniser sa capsule par exemple, juste choisir 12 – ou 6 vêtements différents) et je l’ai surtout pris comme un moyen de me botter le cul virtuellement et d’arrêter de procrastiner.

Projets réalisés :

Sur les 6 projets annoncés, j’en suis déjà à quatre de réalisés, la robe Arum, le short Chataîgne, la jupe Brume et la culotte Bettie.

Même si je vais assez vite, je suis quand même contente d’avoir pris la version escargot, je ne pense pas être capable de tenir un rythme d’un projet par mois. Surtout si je dois faire un article par mois, parce que je traîne pas mal pour prendre des photos du produit fini (en plus j’essaie de faire ça bien et de ne pas prendre des photos moches dans le miroir de ma chambre). Je me laisse moins disperser qu’avant (même si en avril le gilet Brunehilde m’a un peu ralenti sur tout le reste), je me tiens bien à ma liste et je rechigne moins à faire les finitions aussi.

Quand aux deux projets annexe, le serre-taille et le cosplay de klingonne, ils avancent doucement. J’ai pris les mesures et fait le patron du serre-taille, mais j’attends je ne sais pas trop quoi pour faire la toile (ah si, il faut que j’achète des colliers colson pour faire ma toile, mais comme c’est compliqué d’aller dans un magasin de bricolage quand on est au centre ville sans voiture, en fait j’attends d’avoir la motivation pour aller dans la zone commerciale la plus proche). J’ai décortiqué les tenues des deux klingonnes, B’etor et Lursa et j’ai trouvé le simili que je vais utiliser. Je me suis mise une date limite pour celui-ci, le week end des 17 et 18 septembre, où j’ai une convention avec le fan club Star trek, donc je vais faire la toile du costume en juillet (qui me servira de doublure si tout va bien) pour attaquer le costume en août.

Donc, je peux dire que mon premier objectif se déroule pas trop mal, mon rythme de couture s’est quand même beaucoup développé grâce à ce défi capsule (ça fait quand même 6 créations, en comptant les doublons). Quant au second, c’est un peu plus mitigé, je commente un peu plus les blogs, j’ai découvert un peu plus de blog à suivre, mais c’est normal, ça ne se fait pas comme ça (et puis parler à des gens, c’est pas tellement mon fort, surtout si je ne les connais pas).

Mise à jour de la liste des projets :

Du coup, face à cette fulgurance de créations (vu que j’ai quand même réalisé 4 projets sur les 6 (je met le serre-taille et le cosplay un peu à part). Je vais me rajouter deux ou trois petits projets supplémentaires.

Un gilet et je vais quitter la couture pour le tricot avec le gilet Brunehilde. J’avais commandé la laine l’hiver dernier, j’avais un peu commencé le truc mais ce gilet a connu un retour en force et une avancée fulgurante en avril et mai où j’ai frénétiquement tricoté. J’ai bonne espoir de la finir pour cet automne (bon par contre, j’ai moins tricoté quand il a commencé à faire 30°C).

 

brunehilde en cours
En cours fin avril

 

 

Une chemise, je ne sais pas encore quel patron mais je sais qu’elle sera en flanelle et en tartan (ou à carreaux genre bucheron si je ne trouve pas mon bonheur avec le tartan), je rêve d’une chemise doudou en flanelle depuis l’hiver dernier (et la version de Camille du patron Bruyère en flanelle m’a tapé dans l’œil).

Un pantalon (pour aller avec la chemise !), moi qui n’en porte plus depuis… trois ou quatre ans, je me suis dit que si je voulais remettre des pantalons, il faudrait que je le fasse moi-même (parce qu’avec les pantalons du commerce, j’ai toujours la taille qui baille, les hanches trop serrées, les jambes trop longues donc j’ai arrêté d’en acheter). Je lorgne sur le jean Safran (qui irait super bien avec ma future chemise en flanelle !), mais je me dis que ça serait bien d’attendre que Deer and Doe sorte la version du patron qui va jusqu’au 52 (il n’y a que les anciens patrons qui ont été mis à jour pour le moment), je peux aussi chercher un autre patron si je tiens absolument à faire ce jean cet hiver. Bref, celui-là reste en “peut-être”.

Voilà, le bilan est terminé et est plutôt positif, j’espère que je serais au moins aussi productive les six prochains mois (en tout cas, ce ne sont pas les projets qui manquent).

 

 

 

Costume de trollball

Costume de trollball

Je fais une petite pause dans mon défi garde-robe capsule pour vous montrer un costume fait en vitesse pour un tournoi de trollball auquel j’ai participé en juin dernier. Pour celles et ceux qui se demande ce qu’est le trollball, je vous invite à lire cet article. Ce costume a été réalisé en un temps record (un peu moins d’une semaine) et avec un déficit de sommeil grandissant (qui ne fut pas à cause du temps passé dessus, mais de voisins bruyants). Je vous détaille les pièces ci-dessous et vous aurez les photo du finish après. Lire la suite

Bettie – Je fais mes dessous [Capsule 2017]

Bettie – Je fais mes dessous [Capsule 2017]

Bettie est une culotte haute (comprenez qui monte à peu près jusqu’à la taille) qui fait partie de la collection automne 2014 de la marque Je fais mes dessous. Elle a un petit air retro, comme souvent avec les culottes hautes. Je fais mes dessous est une marque de lingerie indépendante (c’est de la que vient aussi le patron de la jupe-culotte Méïna faite l’été dernier). Lire la suite

Brume – Deer and Doe [Capsule 2017]

Brume est une jupe moulante issue de la première collection jersey de la la marque de patron indépendante Deer and Doe. Elle est disponible en deux versions, une courte (au dessus des genoux, voire plus haut) et une longue (sous les genoux et dont je ne suis pas fan du tout du rendu) et possède de bien jolies découpes.

brume

C’est ma troisième réalisation dans le cadre du défi Garde-robe capsule 2017 et contrairement au short Châtaigne du mois précédent, je l’ai réalisée dans un temps record. Lire la suite

Etude de costumes : B’etor et Lursa Duras

Etude de costumes : B’etor et Lursa Duras

Voici le deuxième article de la série d’étude de costume d’univers imaginaires. Toujours consacré à l’univers de Star Trek, j’y parle cette fois d’un costume Klingon (ou plutôt de deux) du 24e siècle.

B’etor et Lursa, sont les soeurs d’un antagoniste Klingon, Duras, qui briguait le siège de K’mpec, le chancelier du Haut conseil klingon. Après la mort de leur frère, elles continuèrent à comploter avec les romuliens afin de mettre au pouvoir leur neveu, fils de Duras (une femme ne peut être à la tête du Haut Conseil, donc elles comptaient manipuler leur neveu pour le diriger dans l’ombre). On croise les soeurs Duras pour la première fois, entre les saison 4 et 5, dans le double épisode Redemption de Star Trek, la nouvelle génération (qui j’abrègerai dans la suite du texte en ST TNG), où elles essaient de mettre leur neveu à la tête du Haut conseil (provoquant une guerre civile). Puis dans Past prologue (qui est aussi le premier épisode où apparaît Elim Garak dont ce blog porte le nom), de la saison 1 de Star Trek Deep space nine (que j’abrègerai par la suite en ST DS9) où elles essaient d’acquérir des explosifs aux bilitrium. On les aperçoit une nouvelle fois dans Firstborn, de la saison 7 ST TNG où elles fomentent une attaque contre Worf à Maranga IV. Et enfin dans le film Star Trek : Generation, où elles aident Tolian Soran et le fournissent en thriltium en échange d’une arme.
Lire la suite

Arum – Deer and Doe [Capsule 2017]

Arum – Deer and Doe [Capsule 2017]

Arum est une jolie petite robe de la marque de patrons indépendants Deer and Doe, c’est un patron destiné aux grands débutants sorti à l’automne 2015. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il tient ses promesses, le patron est composé de trois pièces et même s’il est très simple à coudre la coupe n’en pas moins flatteuse grâce aux découpes princesses du dos.

meina-bleue
Image provenant du site Deer and Doe

Lire la suite